La différence entre un document traduit assermenté et un document légalisé

De nos jours, la mondialisation et les échanges internationaux font partie intégrante de la norme. Ainsi, il est fréquent de nécessiter la traduction officielle de documents dans une autre langue. Toutefois, il est essentiel de comprendre la distinction entre un document traduit assermenté et un document légalisé.

Un document traduit assermenté est une traduction officielle réalisée par un traducteur assermenté. Qui a été officiellement reconnu par les autorités compétentes et a prêté serment devant un tribunal. Cette catégorie de traducteur est habilitée à traduire des documents officiels tels que des actes de naissance, des diplômes, des contrats, etc.

La traduction assermentée assure l’exactitude et l’authenticité du contenu traduit. Le traducteur appose son cachet et sa signature sur le document traduit, certifiant ainsi sa conformité avec l’original. Cette traduction assermentée détient une validité juridique et peut être utilisée dans divers contextes tels que des procédures administratives, judiciaires ou des transactions internationales.

Quant au document légalisé, il s’agit d’un document officiel ayant été authentifié par les autorités compétentes afin de prouver son authenticité. La légalisation se fait à travers l’apposition d’une apostille ou d’une légalisation consulaire.

L’apostille est un certificat émis par l’autorité compétente du pays d’origine du document, confirmant l’authenticité de la signature, du cachet ou du sceau apposé sur le document. L’apostille est généralement utilisée dans les pays signataires de la Convention de La Haye de 1961.

La légalisation consulaire, de son côté, est effectuée par le consulat ou l’ambassade du pays dans lequel le document sera utilisé. Ces représentations vérifient l’authenticité de la signature, du cachet ou du sceau présents sur le document.

Quels sont les tarifs pratiqués ?

Les tarifs pour la traduction assermentée et la légalisation peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la langue source et la langue cible, le type de document, le délai de traduction, etc.

Pour la traduction assermentée, le tarif est généralement calculé par mot ou par page. Certaines langues peuvent être plus coûteuses que d’autres en raison de leur complexité ou de leur rareté. Il est recommandé de demander un devis auprès du traducteur assermenté pour connaître le tarif exact.

Pour la légalisation, les tarifs peuvent varier en fonction du pays dans lequel le document sera utilisé et du type de légalisation requise (apostille ou légalisation consulaire). Il est conseillé de se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade du pays concerné pour connaître les tarifs en vigueur.

A noter que les tarifs pratiqués peuvent également varier d’un traducteur assermenté ou d’un consulat à un autre. Il est donc recommandé de comparer les tarifs et de choisir le prestataire qui répond le mieux à vos besoins.

Conclusion

En résumé, un document traduit assermenté est une traduction officielle réalisée par un traducteur assermenté, garantissant ainsi son authenticité et sa conformité avec l’original. Un document légalisé, quant à lui, est un document officiel qui a été authentifié par les autorités compétentes.

Il est essentiel de bien comprendre la différence entre ces deux types de documents afin de choisir la procédure appropriée en fonction de vos besoins. Les tarifs pratiqués peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs, il est donc recommandé de demander des devis auprès des professionnels concernés.

Que vous ayez besoin d’une traduction assermentée ou d’une légalisation. Il est conseillé de faire appel à des professionnels compétents et expérimentés pour garantir la validité et l’efficacité de vos documents officiels.

TROUVEZ VOTRE TRADUCTEUR ET INTERPRETE EN CLIQUANT ICI