Pensez-vous qu’une très bonne bière ne peut être dégustée que dans les pays d’Europe du Nord? En effet, un grand nombre des meilleures bières sont produites en Allemagne, en Belgique, en République Tchèque, en Autriche, aux Pays-Bas et en Irlande. Et si en France les «guides des vin» sont extrêmement populaires, dans lesquels les particularités des vins de chaque cuvée, année et producteur sont décrits d’une façon très détaillée. En Belgique, on publie des «guides des bières», car  chaque bière, comme le vin, révèle ses notes bien particulières et son goût authentique.

Certes, la bière par rapport au vin a longtemps été considérée comme une boisson moins «noble». Cependant, ces stéréotypes sont restés dans le passé. Aujourd’hui les vrai connaisseurs affirment que les bières de la production artisanale ont la même complexité au niveau du goût. Elle sont caractérisées par de riches bouquets, de la même façon que des vins fins et bien réputés.

Maintenant, nous pouvons déguster de la bière artisanale à Monaco. En 2008, le bar à bières la Brasserie de Monaco a ouvert ses portes dans le port de Monte Carlo. Cependant, il ne s’agit pas simplement d’un bar, mais d’une véritable brasserie. Ici, sur place, 850 000 litres de bière sont produits chaque année. L’équipement a été installé par la société allemande Kaspar Schultz – l’un des plus anciens fabricants (depuis 1677) d’équipement de production de bière au monde.

La bière «monégasque» a déjà reçu plusieurs prix: la bière blonde a reçu deux médailles d’or et une d’argent au Concours national de bière du musée français de la Brasserie et la bière blanche a reçu une médaille d’or au World Beer Awards en 2014.

Au total, la Brasserie de Monaco fabrique 4 types de bières: pils (une espèce de bière blonde), blanche, brune et «la bière de saison» (produite uniquement pendant une certaine période, de la  «saison»).

Le maître Brasseur (le brasseur est ici est très respecté, donc, en s’adressant à lui on dit «maître») garde un bon équilibre  entre la tradition et l’innovation. D’un coté, il utilise des matières premières traditionnelles et fait appel à des méthodes de production typiques, et de l’autre coté, il tente d’ajouter des saveurs locales à ses recettes en mixant des notes épicées du Sud. Par exemple, dans la bière blanche (la fierté particulière de la Brasserie de Monaco), il y a une saveur d’écorce de bigarade monégasque (une espèce de mandarine), et pendant les vacances de Noël, il y a deux ans, le Maître  Brasseur a fait plaisir à ses visiteurs en leur offrant une bière brune  au poivre rose.

La brasserie de Monaco Encore une autre surprise – si vous ne savez pas quelle bière choisir  la Brasserie de Monaco, vous  propose de commander  les trois types à la fois (pils, brune et blanche – les «grandes classiques» de la brasserie monégasque). Sur un petit plateau en bois, trois chopes miniatures en verre avec l’image  des armoiries de Monaco vous sont servis. Il est recommandé de déguster la bière blanche  avec une rondelle de citron – c’est beau et aristocratique. La bière monégasque se marie bien avec les spécialités locales, par exemple, la socca (une fine tortilla de pois chiches frite à l’huile d’olive). Il ne reste plus qu’à admirer la vue sur le port de Monte Carlo et le magnifique coucher de soleil méditerranéen, en savourant chaque gorgée de la «bière méridionale» et admettre  que la bière, en particulier monégasque, est une boisson très noble digne des véritables aristocrates.