Blockchain et Bitcoin – Révolution ou mirage ?

C’est le 13 Novembre 2018 à l’auditorium Rainier III  de Monaco qu’a eu lieu la 6eme édition du Monaco Business 2018, salon dédié aux entreprises orientées sur le thème de l’informatique, son évolution et sa sécurité. Un monde qui s’accélère d’année en année.Monaco Interpreter Business

A ma grande surprise pour cette nouvelle édition du salon, une réelle découverte a fait son apparition dans ce monde digital. Une technologie additionnelle à celle internet ? Un nouveau mode de fonctionnement économique et social ? Une révolution monétaire ? Et bien je dirais un peu tout ça en même temps.

Il s’agit de la fameuse et mystérieuse blockchain que j’ai pu découvrir lors d’une des différentes conférences organisées pour le Monaco Business très bien présentées par ses intervenants, dont parmi eux Antoine Yeretzian CEO chez Blockchain Partner et le très optimiste Monsieur Thierry Poyet conseiller technique au Gouvernement de Monaco et qui travaille déjà sur des moyens d’en faire une force pour la principauté.Monaco Interprèter Business

Concrètement comment expliquer la blockchain , cette révolution qui arrive après internet ?

De nombreuse personnes et entreprises de plusieurs domaines pensent et sont persuadées que cette technologie va envahir notre quotidien comme l’a fait internet il y a 20 ans.

La blockchain est un système de stockage et de transfert de données  complètement transparent, sécurisé malgré tout ce qu’on entend et on peut lire dans la presse. Cela fonctionne sans organisme central de contrôle.  Elle fonctionne par extension, elle crée « la blockchain » un fichier de données publiques, consultables par tous de n’importe quel poste informatique dans le monde – et qui est partagée par ses différents utilisateurs, sans tiers de confiance ‘comme votre banquier  ou notaire  qui est un intermédiaire’ – ce système et donc très fiable et inviolable.  Et comme l’appel tous les spécialistes, il s’agit d’un grand livre des comptes publiques infalsifiables et consultables par tous.  A noter que la blockchain n’a jamais été piratée, il s’agit là des plateformes d’échanges diverses qui  stockent des crypto monnaies qui l’ont été.

L’idée est que la blockchain pourrait un jour  remplacer tous les «tiers de confiance» centralisés (notaires, syndics, cadastres, impôts etc.) par ce moyen informatique  ingénieux. Les intervenants ont précisé tout de même qu’un notaire serait toujours nécessaire pour vérifier en amont la légalité d’un enregistrement d’un acte sur ce livre des comptes.

Pour faire simple :

Supposer que vous faites vos courses dans un supermarché plein de monde, et que l’alarme incendie se déclenche. Et qu’immédiatement du fait, chaque témoin dans ce supermarché  est interrogé et suite à cet interrogatoire, ils disent tous avoir entendu cette alarme au même instant. Vous serrez d’accord  que tous on bien entendu une alarme et qu’il s’agit de la vérité. Y a-t-il donc un doute que cette alarme a bien sonnée ?

Et bien c’est l’idée de la blockchain.  Aujourd’hui dans les média cette  technologie fait l’objet d’amalgame car elle soutient historiquement le fonctionnement du bitcoin. Mais les choses commencent à évoluer et plusieurs spécialistes  comme Marc Andreessen, entrepreneur américain très connu de la Silicon Valley, et fondateur de Netscape. Commence depuis un an à parler de cette technologie comme la plus révolutionnaire depuis l’arrivée du web et qui risque profondément de changer notre mode de consommation.

Et dans ce nouveau Far West je ne vous explique pas ce qu’est une ICO (Levée de fonds qui permet de réaliser un projet en vous aidant de la blockchain) ainsi que les smarts contracts. Qui vous permettent grâce à des compagnies d’assurances qui utilisent la blockchain d’être remboursé immédiatement.

Exemple :

vous prenez un vol avec une escale et votre 1er vol est en retard, par conséquent vous ratez votre vol suivant ! Et bien avec la blockchain vous êtes remboursé quasi immédiatement de votre billet sans l’intermédiaire d’un tiers de confiance mais par un protocole informatique.

Je vous laisse donc imaginer que les applications et leurs potentiels  sont illimités. Et pour conclure je ne peux que vous inviter à vous informer et découvrir ce nouvel écosystème dit révolutionnaire.

Tout au long de mon article je vous ai indiqué des liens si vous voulez creuser la question.

En tous cas l’avenir nous dira si c’est une révolution  ou pas ! Et je vous donne rdv au prochain Monaco Business de 2019 quand les choses auront encore évolué.

Larina Translation votre agence d’interprète à Monaco